Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2012

Compte-Rendu: Rencontre avec HM2F

hm2f-2203.jpgLe 17 mars 2012, le Groupe Lambda a invité des membres de HM2F pour nous parler du groupe et pour nous raconter leur histoire. À travers des témoignages personnels, nous avons pu apprendre à connaître un peu mieux la pratique de l’Islam et quelques-uns de ses courants religieux. Ces histoires de quête à la fois spirituelle et personnelle nous ont touché aussi par leur familiarité. Nous nous sommes reconnus dans une enfance où l’on s’est senti différent, un Dieu qui nous accueille sans questions et une religion où l’on peine à dire qui on est vraiment.

 

Une enfance bercée par la religion, touchée par la différence

 

« L’enfance est comme une mine – il faut séparer la pierre de l’or. »

« Jai été touché par le témoignage sur lenfance : le rejet des autres parce que différent, lenvie de se réfugier dans la religion, être attiré par la tenue vestimentaire des pratiquants et la façon très efféminée de chanter dans la mosquée, limpossibilité de faire son coming out, lattirance pour les mouvements islamiques intégristes, et ensuite le momentlon prend du recul. »

 « Moments de l’enfance qui nous sont familiers et touchants. Pas de différences entre Islam et Christianisme. »

 « Un thème qui m’a marqué : celui du rapport à l’enfance. L’enfance comme une ‘mine d’or’, un ensemble dans lequel on peut choisir.»

 

Des expériences religieuses communes :

 

« La multiplicité des écoles coraniques peuvent nous rappeler la multiplicité des différentes religions chrétiennes. »

« Les musulmans intégristes enseignent que les non-musulmans vont en enfer, tout comme beaucoup de courants chrétiens où l’on entend la même chose pour que ceux qui ne sont pas sauvés par Jésus. Une exclusion commune, une certitude d’être le seul à avoir raison. »

« Les élus ne sont pas des élites supérieures, mais des personnes à qui Dieu confie la responsabilité de soutenir les autres à travers de bons conseils et leur générosité. »

 

Et où sont les lesbiennes ?

 

« Le Coran ne parle pas des lesbiennes. Et heureusement ! Il n’y a pas d’interdiction. Tout ce qui n’est pas interdit n’est pas contre la loi coranique. Dans certains pays arabes, il y a une tradition de lesbianisme. »

 

Un Dieu qui nous accueille ; un Dieu qu’il faut accueillir

 

« Dieu peut se présenter à nous sous plusieurs formes : celui qui a faim, celui qui a soif, celui qui n’a pas de logis. Si nous ne nous ouvrons pas aux autres, nous risquons un jour de fermer notre porte à Dieu. »

« La miséricorde de Dieu est plus grande que sa colère. »

« Tout vient de Dieu – une feuille ne bouge pas sauf avec l’accord de Dieu. »

« La sagesse est le chameau perdu du prophète. Tout le monde peut aller le trouver. »

« Il faut chercher la sagesse partout. »

« Dieu est dans chacun d’entre nous. Il peut être ce pauvre (mendiant) qui frappe à notre porte. Il faut accueillir tout le monde. »

« In all things give thanks for it is the will of God. »

 

Les commentaires sont fermés.